Commentaires pour:

Ajouter un commentaire Ajouter un commentaire

Le 13/10/2010 à 12:06:25, ackermann a dit :

Oup's désoléé!
Dans la précipitation l'orthographe en a pris un coup!
Est-il possible de corriger?
Merci

Le 13/10/2010 à 11:59:40, Ackermann a dit :

Bonjour
Du Jura je découvre votre sondage et la question me " tarabuste " aussi. Je suis contre cette surenchère de matières à savoirs " pour quand ils seront grands ",

A quand une prise de positionsintercantonale …? Il y a beaucoup de nos collègues qui sont inquiets ou plus!

Merci de votre initiative
MArthe Ackermann

Le 10/09/2010 à 21:43:26, Palikhou a dit :

Il faut absolument que nos élèves sortant l'école maîtrisent correctement au moins l'allemand OU l'anglais, c'est fondemental pour trouver une place d'apprentissage dans le plus de domaines possibles. Le principe paraît difficilement contestable.

En imposant l'allemand ET l'anglais pour tous, la CDIP a cédé à une surenchère illusoire qui va appuyer excessivement sur la tête des élèves en difficulté scolaire. En pédagogie aussi, le mieux est parfois l'ennemi du bien.

Surtout lorsque l'on sait que pour un nombre non négligeable de nos petits, la langue d'enseignement, ici le français, est déjà une langue étrangère, et difficile de surcroît.

Le 02/09/2010 à 20:46:42, Chrisitine Pacifico a dit :

Bonjour!

Heu… Est-ce que la CDIP pourrait revenir sur cette décision?
Changer d'avis peut être trèèès intelligent!

- manque cruel d'enseignants
- manque de méthode
- manque de temps dans le temps scolaire
- utilité si tôt (CYP2) non prouvée
- utilité plus tard non prouvée : même au gymnase on peut renoncer à l'allemand!!!
- injustice pour ceux que les langues pénalisent : c'est la VSO de toute façon
- iniquité pour les disciplines non langagières, scientifiques notamment
- …….


On pourrait leur demander? Hein?
…ou bien quoi…

Christine

Le 01/09/2010 à 09:05:53, Jacques Daniélou a dit :

Le choix… n'est pas - plus - possible dans la mesure où la Conférence suisse des chefs de Départements de l'instruction publique (CDIP) a opté pour le fait que les deux langues devaient trouver place à l'école obligatoire pour tous les élèves!
En Suisse romande, cette orientation se décline par l'introduction de l'allemand en 3ème primaire et l'anglais en 5ème; l'ambition déclarée étant d'atteindre des objectifs similaires en fin de scolarité obligatoire…
Aujourd'hui, on ne sait pas vraiment qui va "enseigner" ces deux langues, les moyens d'enseignement d'anglais sont dans les limbes, des universitaires glosent sur une "didactique intégrée" des langues…

Ambition démesurée? Et échec programmé? On peut être raisonnablement pessimiste!

Le 31/08/2010 à 17:39:02, Delaloye a dit :

Je trouve que l'on devrait avoir le choix entre l'anglais ou l'allemand.Et alors l'horaire resterait le même.

Le 23/08/2010 à 14:21:50, jimha a dit :

Cette école qui tend à la performance et à l'utilitarisme immédiat à quelque chose de profondément interrogeant.
On sent bien que la difficulté de faire face à la multiplicité des langues à désormais "apprendre" désarçonne ceux-là même qui ont décidé cette orientation.
Comment dire d'une part que l'individu dans l'ensemble de ses capacités doit pouvoir se développer à l'école et restreindre le champ du développement dans des disciplines manuelles artistiques.
En regard de la diminution du temps général passé à l'école, il convient donc plutôt d'étendre le temps de classe.
Mais, il conviendra aussi - et surtout - d'être attentif aux élèves que l'école met déjà en difficulté. Si l'anglais représente un nouvel écueil pour eux, alors l'opération sera au final très improductive.
L'allemand pose déjà de grosses difficultés, en tant que matière scolaire… et le pouvoir d'attractivité, donc de motivation fera long feu, quand il s'agira d'apprendre et surtout de faire face à des évaluations dont on peut dès maintenant parier qu'elles porteront d'abord sur des listes de vocabulaire et des tests grammaticaux…

Le 22/08/2010 à 15:41:32, Pacifico Christine a dit :

Bonjour!

Ce commentaire est peut-être inutile, dans la mesure où "C'est trop tard, ma foi!"
Mais…

Je veux quand même dire que je suis contre cette introduction des langues au primaire.

Je voudrais…
… qu'on n'introduise l'allemand qu'en 6ème (actuelle) voire 7ème, un peu …
… qu'on ne commence l'anglais qu'en 8ème ou 9ème …
… et qu'ainsi on laisse les élèves se gorger de la culture de leur commune, région, pays …

Je constate qu' ils en savent peu sur leur géographie régionale, les noms de leurs fleurs, oiseaux, ….., leur histoire régionale et suisse, leurs traditions, leurs fêtes, leurs ………
Et pourtant c'est le plus important s'ils veulent s'intéresser un jour à une autre langue et sa culture!

"Plus petit, ils apprennent mieux!"
Certes : plus petits ils apprennnent mieux TOUT! … pourquoi d'autres langues alors qu'il y a tant d'autres choses tout près? drôle d'idée…

Quon laisse l'école obligatoire leur donner des bases solides et utiles! Ils pourraient chanter plus, apprendre tous à cuisiner, prendre davantage le temps de lire, d'observer, de réfléchir, de créer, de se connaître eux-mêmes, ….
Les études suivantes prendront le relai, ainsi que les apprentissages.
A noter que nombreux sont les apprentissages qui ne demandent pas l'allemand!
A noter que de nombreuses entreprises mettent sur pied des cours d'allemand et des stages pour leurs employés qui apprennent cette langue à ce moment-là… et ça va…

Bref… Je suis un "peu" remontée après ces langues, mais il paraît que c'est trop tard!
Tant pis, je l'aurai dit une fois!

Merci!

Christine


Tous les champs marqués par un astérisque (*) doivent être remplis.

Les messages injurieux ou diffamatoires ainsi que les messages publicitaires seront systématiquement supprimés.

*

*

*

Fermer cette fenêtre