Trouver le chemin du possible

Par Jacques Daniélou,
Enseignant, prés. de la SPV

Commentaires Commentaires (0)
Autres documents sur ce thème
Ressources

Le retour de la consultation sur l'avant-projet de loi scolaire révèle qu'en dépit des efforts consentis, les fronts semblent bloqués sur deux thèmes de manière quasi irréductible : la question du redoublement et celle de l'organisation du secondaire I, et plus spécifiquement des « filières », même si des ouvertures existent sur une organisation en « niveaux ».

Pour la SPV, comme l'indique le document « 26 mesures pour une école de la réussite », adopté en 2008, le redoublement doit demeurer « une mesure exceptionnelle » et les filières être remplacées par un système plus ouvert, dont l'idéal demeure une école sans filière aucune.

Mais la SPV n'est pas naïve au point de penser que, sur le deuxième thème en particulier, son idéal puisse être ce jour partagé par une majorité de la classe politique et du peuple. Si nous demandons à nos opposants de mettre de l'eau dans leur vin, comment ne pas nous saisir de notre propre aiguière ? C'est pourquoi le Comité de la SPV proposera tout prochainement à son législatif de modaliser quelque peu sa position.

Si le Comité de la SPV est persuadé qu'à terme - disons dans une génération ! - ce sont ses positions qui l'emporteront, il estime pourtant qu'en les circonstances présentes, il s'agit d'abord de trouver le chemin du possible et de privilégier les alliances utiles à faire progresser l'école de ce canton, quand bien même ce ne serait pas à la hauteur que beaucoup souhaite.

C'est dans cet esprit que la SPV apportera sa pierre aux ultimes travaux présidant à la rédaction du projet final qui sera soumis cet automne au grand Conseil vaudois, puis qu'elle agira lors des débats parlementaires.