Sondage : Quel que soit le système, quand l'enseignant est bon, l'élève est bon aussi.

Résultats du sondage

Commentaires Commentaires (12)
Autres documents sur ce thème
Ressources

Sondage

Quel que soit le système, quand l'enseignant est bon, l'élève est bon aussi.
D'accord Pourcentage de oui: 42.9% 42.9%
Pas d'accord Pourcentage de oui: 40.8% 40.8%
Ne sait pas Pourcentage de oui: 16.3% 16.3%

Nombre de votes: 196

Alors, on d'école « Cette manière de tout ramener à un slogan est irritante ? Pour qui un enseignant est-il pertinent ? » Question posée de manière réductrice, la « qualité » de l'enseignant laisse perplexe et agace.

Si on affirme, en regard de ce que dit le professeur québécois Clermont Gauthier que «  l'effet enseignant » prend indéniablement une part très importante dans l'équation pédagogique - et que remplacer « bon » par « mauvais » rend l'équation acceptable -, on estime qu'il convient de questionner la marge de manoeuvre que le système offre aux enseignants.

« Un bon enseignant est-il alors un enseignant qui sait bien s'adapter au système ? … Bien que le maître puisse contrecarrer pour une part notable les effets négatifs d'un système problématique, il n'en reste pas moins que ce système joue un rôle important ». Ou encore, évoquant un potentiel conflit de loyauté  : « Aussi sérieux et amical que puisse être l'enseignant, celui-ci agit au sein d'un système donné; dans une école sélective, il doit se plier à l'exigence institutionnelle ».

Finalement ne devrait-on pas suivre ce correspondant, qui affirme  : « Ce qu'il semblerait d'abord utile de discuter est l'architecture générale de la maison. La disposition des pièces et la manière de faire le ménage devraient intervenir dans un second temps » ?